La pollution de l'eau douce, un danger pour l'humanité

Publié le par Ledécroissant


Publié le lundi 15 novembre 2010 à 15H28

LES DANGERS DE LA POLLUTION DE L'EAU DOUCE

Les eaux du lac Chaolu, dansla province chinoise d'Anhui, envahies par les algues. Les dégâts infligés aux cours d'eau, aux zones humides et aux lacs menacent de déstabiliser la diversité des espèces de poissons d'eau douce, avec des conséquences néfastes pour la sécurité alimentaire et les revenus des populations, selon selon une étude du Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et du World Fish Centre (Centre mondial des ressources halieutiques).

(c) Copyright Thomson Reuters 2010 / Jianan Yu

 

TOKYO (Reuters) - Les dégâts infligés aux cours d'eau, aux zones humides et aux lacs menacent de déstabiliser la diversité des espèces de poissons d'eau douce, avec des conséquences néfastes pour la sécurité alimentaire et les revenus des populations.

Cours d'eau et lacs produisent 13 millions de tonnes de poissons chaque année dans le monde et procurent des emplois à 60 millions de personnes, selon une étude rendue publique vendredi et réalisée par le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et le World Fish Centre (Centre mondial des ressources halieutiques).

Les poissons d'eau douce sont particulièrement importants pour l'alimentation des populations en Afrique et dans certaines parties d'Asie, car ils fournissent un apport en vitamine A, en calcium, en fer et en zinc, lit-on dans ce rapport.

Ces données illustrent les risques auxquels s'exposent les populations si les écosystèmes d'eau douce sont mis à mal. Ils soulignent aussi l'urgence qu'il y a à les préserver de toute pollution, mais aussi des changements climatiques, de la surpêche et des constructions de barrages.

Ce rapport a été rendu public en marge de la conférence des Nations unies sur la biodiversité qui se tient jusqu'au 29 octobre à Nagoya, au Japon.

Si la quantité de poissons pêchés en Asie et en Afrique a progressé ces 40 dernières années, les prises ont stagné, voire diminué dans d'autres parties du monde, et les dégâts subis par l'environnement sont l'une des causes de cette situation.

Ainsi, la pêche dans la Volga a diminué du fait des barrages; en d'autres endroits comme sur le lac Malawi et le lac Malombe, en Afrique, la surpêche et la dégradation de l'environnement sont responsables de la baisse des prises.

Chisa Fujioka, Eric Faye pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 

(c) Copyright Thomson Reuters 2010

Publié dans Ecologie

Commenter cet article