Un «vaccin» pour combattre la «fièvre acheteuse»

Publié le par Ledécroissant

 

MONTRÉAL - Avec la période des Fêtes qui approche, les achats de cadeaux vont inévitablement suivre le pas. Afin de contrer la surconsommation, des activités spéciales se dérouleront au centre-ville de Montréal, vendredi, dans le cadre de la Journée sans achat.

L’événement se déroulera sous le thème «Acheter trop, c’est malade !». Pour combattre la «fièvre acheteuse», des amuseurs de rue, vêtus comme des soignants, distribueront des vaccins HA(7AC) aux passants . Un certificat de vaccination contenant des idées alternatives aux cadeaux habituels leur sera également remis.

«Il s’agit de prendre du recul sur notre façon de consommer pour réfléchir à ce qu’on achète, pourquoi nous l’achetons et si nous en avons vraiment besoin», a indiqué par voie de communiqué le Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV), qui organise l’événement.

Le RQSV insiste toutefois sur le fait que l’objectif n’est pas d’arrêter complètement les achats, mais bien de les diminuer.

Idées et raisons

Plusieurs façons de célébrer sont donc proposées pour souligner cette journée, dont s’abstenir de faire des achats le 26 novembre, couper les cartes de crédit superflues, se débarrasser des objets qui ne servent plus, ainsi que louer, au lieu d’acheter, ce qui ne s’utilise pas au quotidien.

Le RQSV explique cette initiative par plusieurs raisons. «Une grande partie des problèmes environnementaux sont causés directement ou indirectement par la surconsommation. Notre voracité à consommer s’appuie trop souvent sur l’exploitation des populations pauvres du Sud», peut-on lire dans le communiqué.

La Journée sans achat est soulignée dans plus de 65 pays, et ce, pour une 19e année consécutive.

L’an dernier, les mêmes activités avaient eu lieu à Montréal, sous l’œil amusé des badauds.

 

SOurce : Canoe.ca

Publié dans Décroissance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article